LES FORMULES DE BASE.   1) Le risque pour les biens R est par définition : R = P / ( A * D)  Où : P = Risque Potentiel ; A = Risque Acceptable ; D = Degré de Protection Le Risque Potentiel P est par définition : P = q * i * g * e * v * z  où : q est le facteur de charge calorifique, i est le facteur de propagation, g est le facteur de géométrie horizontale, e est le facteur des étages, v est le facteur de ventilation, z est le facteur d’accessibilité.   Le Risque Acceptable est par définition : A = 1.6 - a - t - c où : 1.6 est la valeur maximale de A, a est le facteur d’activation, t est le facteur d’évacuation, c est le facteur de contenu.   Le degré de protection D est par définition : D = W * N * S * F  où : W est le facteur des ressources d’eau, N est le facteur de protection normale, S est le facteur de protection spéciale, F est le facteur de résistance au feu.   2) Le risque pour les occupants R1 est par définition : R1 = P1 / ( A1 * D1)  Où: P1 = Risque Potentiel; A1 = Risque Acceptable ; D1 = Degré de Protection   Le Risque Potentiel P1 est par définition : P1 = q * i * e * v * z  où : q est le facteur de charge calorifique, i est le facteur de propagation, e est le facteur des étages, v est le facteur de ventilation, z est le facteur d’accessibilité.   Le Risque Acceptable A1 est par définition: A1 = 1.6 - a - t - r  où : 1.6 est la valeur maximale de A, a est le facteur d’activation, t est le facteur d’évacuation, r est le facteur d’environnement   Le degré de protection D1 est par définition: D1 = N * U où : N est le facteur de protection normale et U est le facteur de fuite. 3) Le risque pour les activités R2 est par définition : R2 = P2 / ( A2 * D2)  Où: R2 = Risque Potentiel ; A2 = Risque Acceptable ; D2 = Degré de Protection   Le Risque Potentiel P2 est par définition : P2= i * g * e * v * z où : g est le facteur de géométrie horizontale, i est le facteur de propagation, e est le facteur des étages, v est le facteur de ventilation, z est le facteur d’accessibilité.   Le Risque Acceptable A2 est par définition: A2 = 1.6 - a - c - d où : 1.6 est la valeur maximale de A, a est le facteur d’activation, c est le facteur de contenu, d est le facteur de dépendance.   Le degré de protection D2 est par définition : D2 = W * N * S * Y  où : W est le facteur des ressources en eau, N est le facteur de protection normale, S est le facteur de protection spéciale ,Y est le facteur de sauvegarde. CALCUL DES RISQUES POTENTIELS   Les Risques Potentiels P, P1 et P2 sont définis comme des produits des facteurs q, facteur de charge calorifique; i, facteur de propagation; g, facteur de géométrie horizontale; e, facteur des étages; v, facteur de ventilation et z, facteur d’accessibilité.   le facteur de charge calorifique q est calculé en fonction de la charge calorifique, ce qui est la quantité de chaleur dégagée par unité de surface, par la combustion complète de toutes les matières combustibles se trouvant dans le local considéré. Elle se compose de la charge calorifique "mobilière" Qi pour le contenu et la charge calorifique "immobilière" Qm pour le bâtiment.   le facteur de propagation i  indique la possibilité de propagation du feu. Il est calculé en fonction de T, l’augmentation de température nécessaire pour enflammer ou endommager les biens; de m, la dimension moyenne (en mètres) du contenu; et de M , la classe de réaction au feu des surfaces.   le facteur de géométrie g définit l’influence de la géométrie horizontale. Il est calculé en fonction de l, la longueur théorique du compartiment et de b, la largeur équivalente .   le facteur d'étages e définit l’influence de la géométrie verticale. Il est calculé en fonction de E, la numérotation des étages.   le facteur de ventilation v définit l’influence des fumées. Il est calculé en fonction de h, la hauteur du plafond du compartiment; du rapport entre la surface totale et la surface de ventilation, exprimé par le coefficient de ventilation, k; et de Qm, la charge calorifique "mobilière".   le facteur d'accessibilité z définit l’influence des possibilités d’accès. Il est calculé en fonction de b, la largeur du compartiment; de H ,la différence de hauteur entre le compartiment et le niveau du sol; et de Z, les directions d’accès. CALCUL DES RISQUES ACCEPTABLES   Les Risques Acceptables reflètent le fait que l'homme accepte un certain niveau de risque d'incendie, tant que les conséquences ne soient pas irréversibles. Ils sont calculé avec : a, le facteur d’activation; t, le facteur d’évacuation; c le facteur de contenu; r, le facteur d’environnement et d, le facteur de dépendance.   le facteur d'activation a  définit la présence de sources d’incendie dans le bâtiment. Celles-ci sont principalement les activités humaines, principales et secondaires; le mode de chauffage; les installations électriques; l’emploi de produits inflammables; les opérations dangereuses.   le facteur temps d'évacuation t définit le temps d’évacuation. Il est calculé en fonction du nombre et de la mobilité des personnes, des dimensions du compartiment, et des chemins d’évacuation. le facteur de contenu c définit la valeur du contenu. Il est calculé en fonction de la valeur absolue des biens et des possibilités de remplacement. le facteur d'environnement r définit dans quelle mesure l’environnement est hostile à l’évacuation. Il est calculé en fonction de la charge calorifique "immobilière" Qi ;et de M, la combustibilité des surfaces. le facteur de dépendance d définit la dépendance de l’activité économique. C’est le rapport entre la valeur ajoutée et le chiffre d’affaires. CALCUL des DEGRES de PROTECTION Les Degrés de Protection son calculé avec le facteur W, ressources en eau le facteur N, protection normale; le facteur S, protection spéciale; le facteur de résistance au feu F; le facteur de fuite U et le facteur de sauvegarde Y   le facteur W, ressources en eau définit la qualité des ressources en eau. On tient compte de la quantité d’eau disponible, de la pression du réseau, du système de distribution et du nombre de points de raccordement.   le facteur N, protection normale définit la qualité des moyens normaux de protection. On juge la qualité de la chaîne alerte- première intervention- secours. le facteur S, protection spéciale définit dans quelle mesure la protection a été renforcée par des moyens automatiques, par l’abondance des moyens, par l’augmentation de la fiabilité. le facteur de résistance au feu F définit la valeur de la résistance au feu des éléments constructifs, corrigée pour la valeur de la protection spéciale.   le facteur de fuite U définit dans quelle mesure les possibilités d’évacuation ont été améliorées, protégées et multipliées.   le facteur de sauvegarde Y définit la protection des points névralgiques, des données de base, et des chaînes de production.