FRAM-ini Certains utilisateurs  de la méthode d'évaluation du risque d'incendie FRAME  ont exprimé le souhait d'avoir un outil moins élaborée, permettant une évaluation qualitative du risque d'incendie. FRAM-ini est l'outil développé à cet effet,  destiné à des personnes ayant une connaissance plus élémentaire de la sécurité incendie. Il sert aussi comme introduction à l'approche semi-quantitative FRAME. On reprend de la méthode FRAME, l'évaluation des risques d'incendie distincte pour les biens et les occupants.  Comme il y a beaucoup de facteurs d'influence à prendre en considération,  des listes pesées ont été dérivées  des calculs des sous-facteurs  de FRAME.  Ces listes de contrôle permettent une évaluation équilibrée de plusieurs paramètres pour produire des sous-classes utilisées dans un arbre de décision. Dans FRAME, l'approche recommandée est d'entamer d'abord l'évaluation du risque pour les biens et de continuer avec le risque pour les occupants. Par expérience, cela apparaît être la meilleure façon de définir le niveau de protection le plus approprié. FRAM-ini utilise 5 catégories de protection, qui sont définis avec les mêmes composants que dans FRAME, et donne aussi le lien entre les 5 classes de risque et les catégories correspondantes de protection adéquate. Les cinq catégories de protection contre l'incendie sont: Basique : Les occupants de l'immeuble sont capables de détecter un incendie naissant, de quitter le lieu de l'incendie, si nécessaire, et d'appeler le secours des sapeurs-pompiers. Le feu peut être contrôlé facilement. Catégorie 1: Il existe un plan de sécurité-incendie élémentaire qui instruit les occupants comment réagir en cas d'incendie et d'appeler le secours des sapeurs-pompiers. Le bâtiment est équipé d'alarme incendie et des moyens manuels de lutte contre l'incendie. Les pompiers interviendront selon des procédures habituelles et sont capables de contrôler le feu dans un court délai. Catégorie 2: Il y a un plan de sécurité-incendie détaillé qui instruit les occupants comment réagir en cas d'incendie.  Le bâtiment est équipé d'un système de détection automatique et d'alarme  d'incendie et de moyens manuels de lutte contre l'incendie. Les pompiers ont un plan d'intervention spécifique pour le bâtiment. Le contrôle de l'incendie peut être difficile dans des circonstances défavorables. Catégorie 3: Il y a un plan de sécurité-incendie détaillé qui instruit les occupants comment réagir en cas d'incendie. Le bâtiment est équipé d'un système de sprinklers et d'un système d'alarme pour les occupants. Les pompiers ont un plan d'intervention spécifique pour le bâtiment.   Catégorie 4: Il est un concept de sécurité incendie détaillé qui comprend : un plan de sécurité-incendie pour les occupants,  un plan d'intervention spécifique pour les pompiers et des systèmes d'intervention manuelle et de protection incendie automatique, conçus pour répondre aux caractéristiques de l'immeuble. Limitations FRAM-ini ne peut être utilisé que pour une évaluation qualitative des risques d'incendie. Pour les plus petits bâtiments,  on peut  évaluer le risque pour l'ensemble du bâtiment comme un seul compartiment, mais pour les bâtiments plus grands, qu'on peut subdiviser en compartiments, il est préférable de faire l'évaluation des risques par compartiment. Quand la classe de risque résultante d'une première évaluation serait trop élevée, il est utile de définir un compartimentage supplémentaire et de réévaluer le risque d'incendie pour chacun des nouveaux compartiments. Classer les risques et les protections en 5 classes et 5 catégories est simplement un outil de décision. Dans la pratique, il existe une grande variation des dégâts possibles  et  on dispose aussi d'un large éventail de systèmes de protection.   Même si dans de nombreux cas l'évaluation qualitative des risques est suffisante pour prendre une décision sur le niveau de protection requis, la diversité des facteurs d'influence est si grande qu'une approche plus graduelle des risques et des protections est nécessaire pour élaborer un concept de sécurité-incendie  sur-mesure. Dans ce cas, l'arbre de décision FRAM-ini  produira une mention "NiS = Hors de portée" ou "non applicable". Quand une évaluation quantitative du risque d'incendie est nécessaire, par exemple, pour la définition d'une alternative ou un concept équivalent de sécurité incendie, FRAME ou une autre méthode plus élaborée doit être utilisé en accord avec les parties prenantes. Risque d'incendie Propriété La classe de risque d'incendie " propriété "  est définie par un arbre de décision en sept étapes. Les 5 classes de risque (RCP I - RCP V) sont définies avec un potentiel de dommages  croissant. Les classes de risque sont définies pour une situation où l'incendie  est combattu par les sapeurs-pompiers avec leurs propres moyens.  Une détection automatique d'incendie et  les systèmes d'extinction automatiques ne sont pas pris en compte dans ce stade, mais inclus dans la catégorie de protection. RCP I : les dommages au compartiment et son contenu sont probablement limités et réparables RCP II : Les dommages au compartiment et son contenu sont plus étendus mais réparables RCP III: Des dégâts importants dans le compartiment sont probables, mais des dommages aux compartiments adjacents improbables RCP IV: la destruction totale du compartiment est probable, et des dommages à l'extérieur du compartiment sont également possibles   RCP V: incendie majeur possible La classe de risque d'incendie " propriété " et les catégories de protection sont liés dans le schéma suivant: Risque d'incendie " Occupants ". La classe de risque d'incendie pour les occupants est définie par un arbre de décision  à cinq étapes. Il y a 5 classes de risque des occupants (RCO I - RCO V) qui sont définies avec un potentiel croissant de  victimes, morts et/ou blessés.  Ces classes de risque sont définies pour une situation où les occupants peuvent détecter le feu par eux-mêmes et vont réagir selon leur propre conscience du risque suivant les informations disponibles, p.ex. la signalisation par pictogrammes et les instructions fournies. La détection automatique d'incendie et les systèmes d'extinction automatique ne sont pas considérés à ce stade, mais sont  inclus dans la catégorie de protection. Les  5 classes de risque " occupants " peuvent être caractérisées comme suit: RCO 1 "Minimal" ne s'applique que pour les zones avec peu de personnes présentes et des possibilités d'évacuation adéquats. RCO 2 "Limité" s'applique dans les zones où un début d'incendie peut être facilement découvert et où les occupants peuvent évacuer, si nécessaire, avec l'aide et les conseils du personnel. RCO 3 " Moyen " s'applique à la plupart des zones, où des procédures d'évacuation standards sont appliquées, mais où certaines personnes peuvent avoir besoin d'être secourus. RCO 4 " Accrue " s'applique pour les zones où une évacuation totale peut nécessiter l'aide des sapeurs-pompiers. RCO 5 " Haut "  s'applique pour les zones où une évacuation complète ne peut pas être pratique.    La classe de risque d'incendie " occupants " et les catégories de protection sont liées dans le schéma suivant: Une description détaillée de la méthode FRAM-ini  est disponible ici (pdf) Il y a aussi une feuille de calcul  à l’appui :  modèle FRAMEiniFR3  Microsoft Excel xltx Attention: il y avait une erreur dans la version FRAMEiniFR2 : dans la cellule E83, la combinaison ET2 +  EX2 donnait RCO1 au lieu de RCO2. ©  Erik De Smet,  juin 2013, mars 2014